L’Édito du Match…

L’Édito du Match…

‌Ils avaient mangé du lion …


Et ils ont continué sur le terrain, pourtant ce fauve était vorace, il aurait bien volontiers croqué la rascasse toulonnaise mais ses arêtes étaient trop acérées et il a succombé à toutes les blessures.


Et nos minots n’avaient pas mangé que de la bête sauvage, ils s’étaient rassasiés d’une envie de victoire, d’une volonté farouche de réussir une entrée triomphale à Mayol et ils ont obtenu la mention très bien, ils ont fait chanter les citoyens de Besagne, ils ont fait souffler  sur le pays des terres sèches un nouveau vent de folie, de fierté et surtout d’espoir retrouvé, peut-être d’ambitions un peu folles, je crois que demain ne sera plus un mystère, supporter bienheureux tu promènes sur l’avenue des Légendes, sûrement qu’elle te conduira vers l’Eden rouge et noir.


Ce match, mille conteurs en chanteront les mérites et je ne vais pas te le raconter, tu l’as appris par cœur, mais trois essais de pénalité c’est une chose rare, nos avants acharnés les ont obtenues de la belle manière et tu t’es régalé autant qu’eux, avoue le mon collègue.


Et puis, en ovationnant encore une fois nos guerriers du moment, ces éclopés de la bande mocotte, ils sont tous si bons, réalise un RCT avec ses quarante nistons en pleine bourre, imbattable notre marmaille !


Une belle semaine avec en langouste sur la bouillabaisse notre compétition de pétanque, un vrai événement dans le département, il faisait chaud et tout a été chaud, surtout l’ambiance.


Un joyeux bravo à Marco et sa progéniture qui ont brillamment enlevé la consolante âprement disputée.


Voilà, tous les ingrédients sont réunis pour attaquer une bonne semaine, allez continue ton rêve toulonnais rouge et noir, tu vois, même maintenant les cigales ont chanté avec le Pilou-Pilou …



amet, pulvinar Lorem elit. ut id at luctus