Le climat y est rude et il faudra bien se couvrir, se couvrir d’une veste de bravoure, de chaussettes de voye, d’un pantalon de rage et d’... Lire la suite


Les ongles tourmentés, la babine torturée, la narine humide, tout à morflé dans un bati général qui a duré... Lire la suite

A quéou d’histoire …
 
Sans vouloir manquer de respect à nos chers camarades toulousains, je ne parlerai pas... Lire la suite


Et nous passons à côté, nous nous sommes battus tout seuls, quelques fautes de gamins nous ont cassé la baraque et... Lire la suite

Mais nous n’y allons pas pour faire une cure d’eaux sulfureuses ou pour changer les gommes des bolides de l’écurie de... Lire la suite

L’ouverture est réussie, attendons les grands airs, le deuxième acte n’est pas loin.

Une entame somptueuse,... Lire la suite


Les cigales se taisent, elles retournent dans cette terre... Lire la suite

Profitons de ces derniers moments de calme, de tranquillité, de trêve ronronnante, de silence contemplatif... Lire la suite

Médaille d’or des clubs de supporters du rugby français et sûrement d’ailleurs, mais à Mayol la médaille c’est un... Lire la suite

Et maintenant tout le monde debout, gangasse toi, la chaleur c’est pas une excuse, file un coup de tronche dans la... Lire la suite

Pages